Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > novembre > 13

Macron et Philippe : les calculettes du patronat

13 novembre 2017 Brève Politique

Non content d’avoir signé ses ordonnances anti-ouvrières, le gouvernement propose l’après-vente aux patrons. Sur le site « service-public.fr », l’administration a mis en ligne un « simulateur des indemnités en cas de licenciement abusif ». En deux clics les patrons ont ainsi le prix d’un licenciement. Prenons l’exemple d’un salarié licencié illégalement après avoir travaillé pendant vingt ans dans la même entreprise, ses indemnités seront comprises entre 3 et 15,5 mois de salaire. Et en bonus, le modèle type de la lettre de licenciement est en ligne sur le même site ! Et on ose encore nous faire croire que ses ordonnances sont faites pour favoriser les embauches ?

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article