Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > septembre > 3

Logement : un emplâtre sur une jambe de bois

3 septembre 2021 Brève Économie

Le gouvernement vient d’autoriser trois grandes villes, en plus de Paris et Lille déjà concernées, à encadrer les loyers : Lyon, Bordeaux et Montpellier. La mesure prendra effet en 2022. Ce dispositif, prévu dans la loi, permet d’empêcher les loyers supérieurs à 20 % d’un loyer de référence fixé chaque année par le préfet… en fonction des prix du marché. Ce plafonnement comporte des exceptions et les contrôles sont presque inexistants.

Cette mesure, qui existe déjà à Paris depuis 2019 sans que les loyers deviennent abordables pour autant, sera bien insuffisante pour permettre aux mal-logés et aux sans-abri de trouver un toit. Il faudrait commencer par réquisitionner les logements vides et, dans la foulée, construire à prix coûtant et en urgence les millions de logements nécessaires.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article