Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > septembre > 29

Liban : qui veut la peau du juge Bitar  ?

29 septembre 2021 Brève Monde

Le juge d’instruction Tarek Bitar, en charge de l’enquête sur la double explosion du port de Beyrouth l’an dernier qui fit plus de 200 morts, vient de se voir « provisoirement » retiré de cette affaire à la demande de l’avocat de l’ancien ministre de l’Intérieur, Nouhad Machnouk, qu’il avait eu l’audace de mettre en examen en compagnie de trois autres anciens ministres. Le même sort avait été réservé au prédécesseur de Bitar, Fady Sawan, dessaisi lui aussi à la demande des personnalités politiques qu’il souhaitait interroger. Les familles des victimes ont organisé une manifestation de protestation devant le palais de Justice de la capitale libanaise. Mais il y a peu de chance qu’elles soient entendues.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article