Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > janvier > 19

Liban : la justice continue de ramer

19 janvier 2022 Brève Monde

Alors que les familles des victimes de l’explosion du port de Beyrouth manifestent chaque semaine contre le blocage systématique de l’enquête criminelle par la classe politique, les épargnants ruinés cherchent eux aussi, tout aussi vainement, à faire traduire en justice le gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salamé. Ce dernier est poursuivi pour malversations et fait également l’objet d’enquêtes de la part des parquets financiers suisse et français. On le soupçonne entre autres, avec son frère Raja, d’avoir siphonné au moins 200 millions de dollars de la banque centrale, somme rondelette qui a atterri dans leurs poches. Mais Jean Tanous, le procureur adjoint à la Cour de cassation, s’est vu interdire de perquisitionner cinq établissements bancaires liés aux frères Salamé sur ordre de son supérieur, le procureur général, agissant lui-même sur injonction du chef du gouvernement, le milliardaire Najib Misatit, actionnaire d’une de ces banques. Au pays du Cèdre, pour les profiteurs, tout baigne…

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article