Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > octobre > 8

Liban : l’explosion du port de Beyrouth n’est pas près d’être élucidée

8 octobre 2021 Brève Monde

La classe politique libanaise continue ses grandes manœuvres pour empêcher Tarek Bitar – le juge d’instruction en charge de l’enquête sur la double explosion du port le 4 août 2020 qui avait fait plus de 200 morts – de faire son travail. Après l’avoir dessaisi pendant une quinzaine de jours pour avoir osé convoquer des hauts responsables politiques, l’avocat général près de la Cour de cassation, Imad Kabalan, vient de décider qu’aucune poursuite ne pourrait être engagée contre le général Tony Saliba, le directeur de la Sûreté de l’État. Depuis le début de l’enquête, ce sont une dizaine de personnalités de premier plan, civiles et militaires, qui se sont vu attribuer une sorte d’immunité de la part du Parquet. Dans ces conditions il est peu probable que les responsables de l’explosion soient un jour poursuivis.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article