Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > septembre > 6

Liban : Riad Salamé a la mémoire qui flanche

6 septembre 2021 Brève Monde

Le gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salamé, a été intercepté mi-juin par les douanes françaises à son arrivée à l’aéroport du Bourget en provenance de Beyrouth. Il déclarait alors avoir sur lui 15 000 euros mais, en fouillant dans sa valise, les gabelous découvraient 84 430 euros et 7 710 dollars, soit au total une somme équivalente à de plus 90 000 euros. Le quotidien libanais al-Akhbar (Les Nouvelles) s’est procuré le procès-verbal de son audition par les douaniers et l’a publié. Il vaut son pesant de livres libanaises. À la question : « Pourquoi n’avoir déclaré que 15 000 euros ? », il répond : « Parce que l’argent dans la valise ne quitte jamais la valise. Je ne vérifie pas cet argent. J’avais oublié qu’il était là. » Il s’en est tiré avec une amende de 2 500 euros. Mais si le responsable de la Banque centrale du Liban oublie aussi facilement où se trouve son argent, et celui qu’on lui confie, il n’est pas étonnant que le pays du Cèdre soit en faillite.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article