Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2018 > août > 27

Les priorités d’Édouard Philippe

27 août 2018 Brève Politique

Pensions, allocations familiales et APL seront augmentées de 0,3 % seulement, bien moins que l’inflation. Autrement dit, une perte sèche de pouvoir d’achat pour tous les retraités et pour une bonne partie des travailleurs.

Le gouvernement ose prétendre que c’est pour donner la priorité au travail. Mais évidemment, il n’annonce aucune hausse des salaires. On nous vante juste le retour de la suppression des cotisations salariales sur les heures supplémentaires de Sarkozy, cette mesure qui ne coûte rien aux patrons et qui pèse sur les comptes de la Sécu et des caisses de retraites.

Dans un courrier révélé par L’Express la semaine dernière, la ministre du travail, Murielle Pénicaud, se félicitait de l’image d’un « gouvernement pro-business ». C’est que quand ils disent priorité au travail, il faut comprendre priorité aux patrons.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article