Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2020 > mars > 16

Les précaires frappés par une perte de droits qui n’est pas virale

16 mars 2020 Brève Politique

Les travailleurs en situation de précarité sont touchés de plein fouet par la baisse d’activité économique liée à la propagation du coronavirus. Des fins de missions aux non-renouvellements de contrats, ces travailleurs se retrouvent du jour au lendemain au chômage, un chômage auquel ils ne peuvent voir d’issue.

Cette aggravation des difficultés financières des plus précaires, le coronavirus n’en est en rien responsable. Ce qui en est la cause est une politique gouvernementale sacrifiant les revenus des travailleurs, en activité, en retraite ou sans emploi pour maintenir les profits de la bourgeoisie !

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article