Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > janvier > 2

Les joujoux par milliers du PDG de Renault-Nissan

2 janvier 2017 Brève Entreprises

Par le biais de rémunération par stock-option − opération financière légale et fréquemment utilisée dans les entreprises − Carlos Ghosn, le PDG de Renault et de Nissan, devrait pouvoir toucher plus de six millions d’euros en 2018 si le cours de l’action ne varie pas.

Cela s’ajoute aux quinze millions que lui rapporte chaque année son poste de PDG de l’alliance Renault-Nissan.

Si Carlos Ghosn est récompensé de ses bons et loyaux services aux actionnaires, les salariés eux devront bientôt faire face à un nouveau plan de compétitivité qui devrait augmenter le temps de travail, geler les salaires la première année et permettre l’embauche de 3 600 salariés... mais sans que cela comble tous les postes vacants du fait des départs. Pas sûr qu’il n’y ait que le Père Noël qui soit une ordure...

Mots-clés : | |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article