Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > octobre > 3

Les « alsthommes » debout

3 octobre 2016 Brève Entreprises

Mardi 27 septembre, les travailleurs d’Alstom en France étaient appelés à la grève et à manifester devant le siège du groupe à Saint-Ouen pour s’opposer à la fermeture de l’usine de Belfort. 600 manifestants ont fait le déplacement.

Face à la réaction provoquée par cette annonce de fermeture, le gouvernement tente de gagner du temps en promettant une vague « solution » et en engageant des tractations avec la SNCF pour étoffer au plus vite le carnet de commandes de l’entreprise. Mais le gouvernement ne prévoit absolument pas de contraindre Alstom à maintenir l’usine de Belfort et tous les emplois qui vont avec. Seule la grève et la mobilisation des travailleurs d’Alstom, sans illusion sur les gesticulations gouvernementales, permettrait d’exercer cette contrainte.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article