Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > octobre > 3

L’assassin au chevet de sa victime

3 octobre 2016 Brève Politique

La semaine dernière, François Hollande et l’ex-ministre de la Justice Christiane Taubira présidaient une cérémonie en hommage aux mineurs en grève de 1948. Une occasion de parader devant les caméras en défenseurs factices de la classe ouvrière.

À l’époque, c’est un gouvernement socialiste qui avait envoyé la troupe dans les bassins miniers. Six grévistes avaient perdu la vie, des centaines avaient été licenciés. Les socialistes d’aujourd’hui n’ont rien à envier à ceux d’hier en termes de défense des intérêts patronaux.

Et ce n’est pas une hypocrite posture médiatique qui nous fera oublier la succession d’attaques contre les travailleurs et les cortèges de flics surarmés qui les accompagnent depuis quatre ans.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article