Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > mars > 27

Le temps efface la peine

27 mars 2017 Brève Entreprises

13 ans après la mort d’un de ses salariés, Renault s’acharne à faire disparaitre sa « faute inexcusable  ». Et l’entreprise a trouvé un juge pour cela.

En 2004, un ouvrier de 30 ans de l’usine de Flins mourait écrasé par un chariot. Renault reconnu responsable direct a mené depuis une véritable bataille juridique, pour finalement être relaxé la semaine dernière. Les entreprises préféreront toujours verser de l’argent à leurs bataillons d’avocats qu’aux familles endeuillées.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article