Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > décembre > 23

La misère du logement étudiant : les promesses et les actes

23 décembre 2021 Brève Société

Il ne se passe pas une semaine sans que les médias fassent état de problèmes rencontrés par les étudiants dans les résidences universitaires un peu partout dans le pays : chauffage en panne, pas d’eau chaude, humidité, moisissures, installations électriques non conformes, coupures de courant, etc. Et les locataires, en général des étudiants boursiers (60 %) ou étrangers (20 %), se contentent de ce qu’ils ont, faute de mieux et de places ailleurs. Pourtant, en février 2018, Macron avait lancé un plan qui devait se traduire par 60 000 chambres d’étudiant supplémentaires avant la fin de son quinquennat. On en est actuellement à 36 000, donc loin du compte. Les promesses s’envolent, les cafards et les punaises de lit restent.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article