Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > février > 4

La laïcité à géométrie variable

4 février 2022 Brève Politique

Emmanuel Macron a annoncé doubler l’aide financière de l’État accordée aux écoles chrétiennes d’Orient, qui passe à quatre millions d’euros en 2022. Cette aide, qui va transiter par l’association catholique l’Œuvre d’Orient, concernera 174 écoles dont 129 au Liban, 16 en Égypte, 7 en Israël, 13 dans les Territoires palestiniens et 3 en Jordanie. À ce propos Macron a parlé d’« un engagement séculaire » et d’une « mission historique » à l’égard des chrétiens d’Orient, une rhétorique utilisée par nos gouvernants depuis Napoléon III pour couvrir et justifier toutes les actions de l’impérialisme français dans la région. Mais alors que Macron lui-même, repris en chœur par Darmanin, Castex, Blanquer et autres, nous rebat les oreilles avec l’importance de la laïcité et la séparation de l’Église et de l’État dès qu’il s’agit de s’en prendre aux musulmans, financer l’enseignement religieux ne lui pose aucun problème… s’il est catholique. Et d’ailleurs, la décision du Président n’a soulevé aucune critique chez ses concurrents de droite et d’extrême droite, de Pécresse à Le Pen en passant par Zemmour. Une belle bande de culs-bénis hypocrites.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article