Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > janvier > 30

L’ISF climatique, nouvelle tarte à la crème de la gauche

30 janvier 2022 Brève Politique

Recyclant une idée lancée en son temps par Greenpeace, trois candidats de gauche à la présidentielle – Anne Hidalgo, Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon – proposent le rétablissement de l’Impôt sur la fortune (ISF), supprimé par Macron en 2017, mais en l’assortissant d’un volet climatique. Selon ses auteurs, ce nouvel ISF écolo serait donc modulé en fonction de l’empreinte carbone des placements financiers des ménages les plus riches. Tant de naïveté (feinte) laisse rêveur. Faire payer les gros pollueurs n’empêchera pas la pollution. Et même en supposant qu’une telle législation passe un jour – ce qui est douteux – il ne faudrait guère plus d’une semaine aux gros investisseurs pour trouver les moyens de la contourner grâce aux avocats fiscalistes, cabinets de conseil, sociétés offshore et autres services juridiques des banques et établissements financiers qui sont à leur disposition. Le seul moyen de mettre fin à la pollution, c’est d’exproprier, sous contrôle de la population, les entreprises qui polluent. Le reste tient de l’affichage électoral.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article