Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > août > 9

Jeux olympiques : beaucoup pour la gloire… mais aussi un peu pour l’argent

9 août 2021 Brève Société

Les sportifs français ont récolté trente trois médailles, dont dix en or, aux Jeux olympiques de Tokyo qui se sont terminés dimanche. Les médaillés ont bien sûr participé aux compétitions pour le plaisir, pour se dépasser et pour la gloire, cerise sur le gâteau, ils vont aussi recevoir de l’argent. Car qui dit médaille olympique, dit prime versée par l’Agence nationale du sport, qui dépend du ministère du même nom. Un médaillé d’or va toucher 65 000 euros (contre 50 000 euros en 2016 à Rio-de-Janeiro), un médaillé d’argent 25 000 euros (contre 20 000 euros auparavant) et un médaillé de bronze 15 000 euros (contre 13 000 euros il y a cinq ans). Mais certains empochent plus. En judo par exemple, Clarisse Agbégnénou, médaillée d’or en individuel et en équipe, se verra verser 130 000 euros et Teddy Riner, reparti avec l’or par équipe et le bronze en individuel dans la même discipline, 80 000 euros.

Ce ne sont pas des sommes fabuleuses mais elles relativisent beaucoup le caractère de désintéressement qu’est supposé promouvoir le sport dans ses diverses composantes.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article