Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > novembre > 10

Israël : les coups fourrés des services secrets

10 novembre 2021 Brève Monde

Une enquête, menée par des journalistes israéliens, tend à prouver que les « preuves » avancées par le ministre de la Défense, Benny Gantz, pour faire interdire pour terrorisme et mettre sur une liste noire six ONG de défense des Palestiniens avaient été forgées de toutes pièces par les services secrets israéliens, le Shin Bet. De plus le ministre de la Sécurité intérieure, Omer Barlev, a déclaré que la question n’avait jamais été discutée au sein du cabinet de sécurité et qu’il n’avait vu aucun des documents supposés lier ces ONG au Front populaire de libération de la Palestine. Deux autres ministres, celui de la Santé, Nitzan Horowitz, et celle des Transports, Merav Michaeli, ont affirmé que Gantz avait agi seul et ont exigé que le gouvernement au complet puisse examiner les « preuves » dans cette affaire. Ce que Gantz a refusé de faire en affirmant qu’il n’était pas disposé à discuter de cette question. Bref, tout semble se résumer à une provocation du Shin Bet en accord avec l’armée et l’aval, a posteriori, du Premier ministre Naftalli Bennett.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article