Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > novembre > 28

Impunité pour les violences policières

28 novembre 2016 Brève Politique

Le policier qui avait frappé violemment au visage un lycéen de Bergson à Paris lors de la mobilisation contre la loi travail vient d’être condamné à huit mois de prison avec sursis, sans inscription dans le casier, ce qui lui permet de continuer à exercer son métier.

La vidéo des faits rendait difficile l’abandon des poursuites, pratique en vigueur dans la plupart des cas de violences policières – violences qui se sont multipliées dans les manifestations du printemps dernier. Mais finir par un procès sans condamnation est une comédie qui vise aussi à dédouaner les commanditaires politiques de ces agissements policiers.

Mots-clés : | |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article