Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 29

Hercule attendra… encore un peu

29 juillet 2021 Brève Politique

La grande réforme d’EDF, que devait lancer le gouvernement, est reportée après la présidentielle de 2022. Baptisée modestement « Hercule », pour montrer que la transformation de l’entreprise relevait de « l’exploit », la réforme devait aboutir à découper EDF en trois entités : le nucléaire et le réseau à haute tension d’un côté, les énergies renouvelables et la distribution de l’autre, et les barrages regroupés dans une régie. Mais les syndicats étaient farouchement opposés à un tel projet dans lequel ils voyaient, à juste raison, une étape décisive vers la privatisation de l’entreprise publique, encore détenue par l’État à hauteur de 84 %.

Mais, comme pour la réforme des retraites, Macron recule pour mieux sauter. Reste à savoir si les travailleurs lui en laisseront la possibilité.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article