Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > août > 20

Gourous mortels

20 août 2021 Brève Société

Le 12 août, une femme de 44 ans a été retrouvée morte dans sa chambre à Noyant-de-Touraine, près de Tours, où elle participait à un stage de « jeûne hydrique ». Elle n’avait rien mangé depuis 40 jours. Ce stage était organisé par un naturopathe qui se proclame « spécialiste du bien être ». Le principe était de se nourrir de l’énergie des aliments sans les toucher. Coût du stage : 1 000 euros par semaine.

Cette triste histoire montre jusqu’où peut aller la crédulité dans des méthodes de santé miraculeuses. Si tous les naturopathes et adeptes des médecines dites « parallèles » ou « douces » ne sont pas aussi fous, ce milieu est tout de même infesté de gourous et d’escrocs. Il est d’ailleurs significatif qu’un certain nombre d’entre eux aient des liens étroits avec l’extrême droite, dont l’un des plus connus de ces gourous : Thierry Casasnovas, qui avait des dizaines de milliers de followers sur Youtube. Casasnovas commercialisait lui aussi des cures de jeûne, des régimes à base de jus de légumes, et vendait aussi les machines destinées à les préparer, jusqu’à ce que la justice lui tombe dessus pour escroquerie. Une femme victime de ses cures a porté plainte contre lui. Ce personnage trouble donnait aussi des conférences avec les antisémites forcenés Soral et Dieudonné. Entre obscurantistes, on se comprend.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article