Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > juillet > 21

Feux de forêts : Macron trop peu, trop tard

21 juillet 2022 Brève Politique

Lors de sa visite en Gironde ravagée par des incendies, Macron a annoncé « un grand chantier national » pour replanter la forêt en liaison avec l’Office national des forêts. Et de promettre l’achat de nouveaux avions bombardiers d’eau en ajoutant « nos pompiers sont des héros ». Ce à quoi Grégory Allione, président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers, lui a répondu qu’il fallait plus de moyens pour lutter contre les incendies alors que les crédits qui leur sont consacrés n’ont cessé de diminuer depuis 2017 et qu’il n’y a plus que 21 bombardiers d’eau opérationnels, dont certains en fin de vie, contre 26 auparavant. À l’évidence le « quoi qu’il en coûte » ne s’applique pas encore à la Sécurité civile.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article