Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > juin > 15

États-Unis : quand un parrain de la mafia était décoré par la Maison-Blanche

15 juin 2022 Brève Monde

La société de vente aux enchères Julien’s Auctions, basée à Culver City, en Californie, va proposer à la vente les 27 et 28 août un lot d’objets très divers liés à la mafia. Parmi eux, une médaille remise par le président démocrate Harry Truman en 1945 à Meyer Lansky, au cours d’une cérémonie secrète. Pourquoi secrète ? Parce que Lansky et son associé, Lucky Luciano, étaient à l’époque à la tête d’une organisation surnommée « le syndicat national du crime » qui chapeautait différents clans mafieux responsables de centaines de meurtres dans les années 1930 et 1940. Et la même organisation avait la main sur nombre d’entreprises, plus ou moins louches. Mais, pour se faire pardonner, Lansky avait eu l’idée de mettre en contact l’état-major des forces armées américaines avec les responsables de la mafia locale en Sicile, ce qui, parait-il, facilita le débarquement des forces alliées dans cette île en 1943. Le parrain mourut donc tranquillement dans son lit à Miami, en 1983, sans jamais avoir été inquiété, et encore moins emprisonné. Preuve qu’une bonne action est toujours récompensée et que l’État sait reconnaitre ceux, qui à leur façon et à la marge, entretiennent l’esprit d’entreprise.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article