Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mai > 18

Élisabeth Borne : le triomphe du féminisme ?

18 mai 2022 Brève Politique

Médias et politologues ont longuement commenté le fait qu’Élisabeth Borne avait été nommée Première ministre, et non Premier ministre comme le fut en son temps, le 15 mai 1991, Édith Cresson. Une mini-révolution sémantique bien dans l’air du temps, qui ne change finalement pas grand-chose aux discriminations diverses (sexuelles, familiales, salariales, professionnelles, politiques ou autres) que continuent de connaitre les femmes dans notre société. Mais tout le monde n’est pas content. C’est notamment le cas d’Éric Zemmour qui a déclaré sur RTL « première ministre, c’est moche ». Et d’ajouter : « À l’oreille, le français pour moi doit d’abord être beau. Donc, oui, c’est le nouveau “Premier ministre”. » Pour lui le français n’est donc beau qu’au masculin. Preuve que même lorsqu’il est supposé parler esthétique, Zemmour ne peut s’empêcher d’étaler ses préjugés sexistes. On ne se refait pas.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article