Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > décembre > 6

Double peine

6 décembre 2016 Brève Entreprises

Trois salariés qui avaient été mis en cause dans l’affaire des « chemises arrachées » des cadres d’Air France en 2015, ont finalement appris leur condamnation à plusieurs mois de prison avec sursis. Ils avaient été licenciés quelque temps auparavant contre l’avis de l’inspection du travail. La direction d’Air France, responsable de la suppression de milliers d’emplois, a exprimé sa « satisfaction »…

En condamnant arbitrairement trois salariés présents dans une manif de plusieurs centaines, en considérant comme un délit la bousculade d’un licencieur plutôt que les milliers de suppressions d’emplois, la justice montre une nouvelle fois son caractère de classe, de défenseur de l’ordre social capitaliste.

Mots-clés : | |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article