Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2018 > juin > 11

Destruction de l’habitat social : tous aux abris !

11 juin 2018 Brève Politique

L’Assemblée nationale vient de finir de ficeler le projet de loi « Évolution du logement, de l’aménagement et du numérique » (ELAN). Tout est fait pour rendre encore plus difficile l’accès au logement pour les classes populaires et permettre aux promoteurs et aux bétonneurs de s’enrichir toujours plus. Les offices HLM seront incités à vendre des logements, jusqu’à 40 000 par an, y compris par lots, sur lesquels n’hésiteront pas à se jeter les vautours de l’immobilier. Cette grande braderie soumise aux lois du marché obligera une bonne partie des locataires à payer des loyers toujours plus chers, s’ils ne doivent pas quitter leur logement.

Exit aussi les personnes handicapées : les magnats de l’immobilier pourront se contenter de rendre accessible seulement 10 % des logements contre 100 % aujourd’hui. Et comme si les licenciements et les boulots précaires ne suffisaient pas, le gouvernement invente le « bail mobilité », ou disons plutôt le « bail précarité » de 1 à 10 mois, et après vogue la galère ! Alors bien loin des annonces du gouvernement sur cette loi devant, soi-disant, accélérer là construction de logements, l’« ELAN » est donné à la destruction programmée d’un logement social.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article