Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 20

Des traitements anti-cancer… cancérogènes

20 juillet 2021 Brève Société

L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) vient de demander que 18 produits utilisés efficacement dans le traitement des cancers soient inscrits sur la liste des substances cancérogènes, car ils peuvent s’avérer dangereux à manipuler pour les soignants. Il s’agit essentiellement de produits dits cytostatiques, utilisés dans le cadre de chimiothérapies, notamment via des injections en intraveineuse.

L’Anses estime que près de 92 000 personnes y sont exposées en France : infirmiers, aide-soignants, médecins, vétérinaires, personnel de nettoyage… Ces produits peuvent être prescrits à l’hôpital comme lors de soins à domicile. Au sein des établissements hospitaliers, ils peuvent aussi servir dans des services de gynécologie, de dermatologie ou de rhumatologie. L’Agence s’inquiète du fait que beaucoup de salariés ou de travailleurs indépendants ne savent pas forcément qu’ils peuvent être exposés durant leur activité professionnelle et appelle donc à la vigilance.

Car ces substances dangereuses, considérées comme des médicaments, ne sont pas concernées à ce titre par le Code du travail. La protection des salariés dépend donc de la seule bonne volonté de l’employeur ou de leur propre vigilance.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article