Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > février > 25

Des paysans travailleurs de plus en plus pressurés

25 février 2022 Brève Économie

Du 26 février au 6 mars se déroule à Paris le Salon international de l’agriculture. Un secteur économique qui connait, année après année, une concentration des terres, un vieillissement de la population, et des conditions de vie et de travail de plus en plus difficiles pour les paysans travailleurs qui sont encore plus de 200 000. En dix ans, entre 2010 et 2020, le nombre d’exploitations a baissé de 21 % alors que leur taille progressait de 14 %, passant de 55 à 69 hectares. 58,4 % des exploitations sont encore sous statut individuel, une baisse de 11,4 % en dix ans. Cette baisse profite aux exploitants, généralement les plus gros, organisés sous forme de sociétés. Aujourd’hui plus 58 % des agriculteurs ont plus de 50 ans (contre 52 % en 2010) et il faudrait au moins 7 000 installations par an pour compenser les départs à la retraite. On est loin du compte. Il faut dire qu’aux prises avec les trusts des engrais et des machines agricoles, les industries agro-alimentaires et les banques (notamment le Crédit agricole), les petits exploitants ont de plus en plus de mal à joindre les deux bouts et que cela n’incite guère les jeunes à s’installer. Pas étonnant dans ces conditions que ce milieu professionnel compte en moyenne un suicide par jour.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article