Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > août > 25

Darmanin respecte les droits humains… des gendarmes

25 août 2021 Brève Politique

Coup de colère sur France Info du ministre de l’Intérieur, Gérard Darmanin. Il qualifie de « chasse aux sorcières » le fait que Mediapart ait révélé qu’un gradé de 48 ans avait été nommé au poste de commandant de la gendarmerie de Nouvelle-Calédonie, alors même qu’il avait écopé, en février 2020, d’une peine de six mois de prison avec sursis pour des violences physiques et psychologiques sur son épouse, et qu’il avait reconnu les faits. La cour d’appel de Paris, bonne fille, avait transformé sa peine en une amende de 6 000 euros avec non-inscription au casier judiciaire. Suite à ces révélations, le gendarme a été relevé de ses fonctions à sa demande. Darmanin estime qu’il a été victime d’une « cabale ».

On peut affirmer, sans grand risque de se tromper, que si, au lieu d’être un pandore, l’homme avait été un Gilet jaune, Darmanin aurait été moins prompt à se porter à son secours.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article