Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2020 > mars > 25

Dans les Ehpad, on meurt en silence

25 mars 2020 Brève Politique

Il y a quelques jours, nous écrivions que les personnels des Ehpad craignaient de nombreux morts liés à la gestion désastreuse de l’épidémie. Cette macabre prévision semble être en train de se réaliser... Un établissement de Haute-Savoie a été le premier à déclarer, début mars, 7 victimes du virus parmi ses résidents. Dans l’Hérault, un autre recense 29 pensionnaires infectés sur 78, ainsi que 6 soignants sur 40. À Thise, près de Besançon, ce sont déjà 15 résidents qui sont morts avec des symptômes du Covid-19…

Les témoignages de ce genre se multiplient, et il n’y a rien d’étonnant à ce qu’une fois le virus entré il fasse d’énormes dégâts, vu les conditions d’accueil et de soins dans les Ehpad, le manque de moyens et de personnel, et l’absence d’un plan sanitaire à la hauteur de la situation.

Et il est impossible jusqu’à mardi d’estimer l’ampleur du phénomène, dans une ambiance d’omerta où les rares dépistages réalisés ne permettent même pas de savoir de quoi les gens meurent. C’est seulement aujourd’hui que le directeur de la Santé a promis que désormais on connaîtrait aussi le nombre de morts dans les Ehpad.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article