Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > janvier > 4

Covid-19 : où sont passées les doses d’AstraZeneca non utilisées ?

4 janvier 2022 Brève Économie

Dans son journal télévisé de 20 heures du 2 janvier, France 2 a consacré un reportage au vaccin AstraZeneca. S’il incarnait l’espoir en mars 2021, ce vaccin n’est à présent plus délivré en pharmacie, ni dans les établissements médicaux. En effet, les autorités de santé ont mis en doute son efficacité contre le Covid-19, comparée à celle de ses concurrents à ARN. Sa distribution a donc été arrêtée en juillet dernier. Mais où sont passées les doses non utilisées ? Une bonne partie d’entre elles, arrivées à péremption, ont été détruites. Mais une autre partie a été orientée vers le dispositif dit Covax, un organisme mis sur pied par l’Organisation mondiale de la santé et un groupe de laboratoires, prétendument dans le but de mieux répartir les vaccins dans le monde. Et ce dernier les a envoyées… en Afrique. Cela a été le cas de 27 des 34 millions de doses reçues par la France et 9 millions d’autres, commandées avant juillet mais non encore livrées, devraient prendre le même chemin. Bref le continent africain sert de réceptacle aux vaccins peu efficaces ou à ceux dont la date de péremption est proche. C’est ce que l’on appelle la solidarité internationale à la mode capitaliste.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article