Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 22

Contrôles au faciès : l’État poursuivi

22 juillet 2021 Brève Politique

Six ONG nationales et internationales ont décidé de saisir le Conseil d’État pour faire cesser les contrôles policiers au faciès. Il s’agit des contrôles d’identité qui ciblent quasi exclusivement des jeunes issus de l’immigration maghrébine ou africaine. Le 27 janvier dernier, ces mêmes associations avaient déjà mis en demeure l’État de faire cesser ces contrôles discriminatoires fondés sur l’apparence de la personne et illégaux au regard du droit français et du droit international. En juin dernier, l’État avait déjà été condamné par la cour d’appel de Paris pour « faute lourde » en raison des contrôles d’identité discriminatoires dont avaient fait l’objet trois lycéens dans une gare parisienne en 2017 alors qu’ils revenaient d’un voyage scolaire.

Mais de tout cela l’État n’a cure. Quitte à se voir condamner en justice et à payer quelques amendes, il continuera à couvrir les attitudes racistes ou violentes de ses chiens de garde.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article