Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > mai > 17

Condamnés à vivre comme des rats, par ceux qui vivent comme des rois

17 mai 2021 Brève Monde

Dans une immense décharge à ciel ouvert près de Dakar au Sénégal, 2 000 personnes, hommes, femmes et enfants triment du matin au soir pour en extraire le carton, le fer et le bois. Ces forçats des ordures sont les « récupérateurs » de Mbeubeuss, montagne de déchets grande comme 160 terrains de football. Jeunes et vieux s’échinent dans cet enfer putride de goudron, d’acide, de déchets médicaux, de solvants et de plomb. Ils arrachent au monstre leur maigre pitance et vendent leurs trouvailles. Sans eau ni toilettes et exposés à toutes les maladies, ces hommes et ces femmes sont pourtant fiers d’échapper au chômage (jusqu’à 48 %) qui gangrène un pays étranglé par la dette. Dans un autre monde, celui des puissants et des riches, les Bolloré, Total, Eiffage, Véolia se partagent les importantes ressources du pays : phosphates, or, fer, gaz, etc. De mèche avec les élites sénégalaises complices.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article