Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 28

« Communisme familial » ou exploitation cynique ?

28 juillet 2021 Brève Entreprises

À en croire une enquête du Monde du 27 juillet, les patrons du groupe Mulliez pratiqueraient le « communisme familial ». Les 700 actionnaires, tous membres de la famille, directement ou par alliance, constitueraient une sorte de secte et traiteraient leurs affaires entre eux, démocratiquement mais secrètement, voire de façon plus ou moins égalitaire. Ce seraient des milliardaires modestes qui ne posséderaient ni yachts, ni jets privés. Quelques-uns d’entre eux auraient même pris le métro au cours de leur vie.

Le problème, c’est que ce « communisme » ne s’étend pas à leurs 100 000 employés, qu’ils jettent comme des citrons pressés quand ils n’en ont plus besoin. Un millier de salariés de leur filiale Alinéa en ont récemment fait les frais.

Familial ou financier, le capitalisme reste le capitalisme.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article