Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > décembre > 4

Chez Casto, il n’y a plus que ce qu’il faut !

4 décembre 2017 Brève Entreprises

Les salariés des magasins de bricolage Castorama et Brico Dépôt protestent contre la suppression de 750 postes. Les enseignes appartiennent à une multinationale, numéro trois mondial et numéro un européen des magasins de bricolage. Sur la paille ? Son bénéfice d’exploitation au troisième trimestre 2017 est de 284 millions d’euros. En 2016, entre les exonérations de cotisations sociales et le CICE (Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi), Castorama a empoché 40 millions d’euros et Brico Dépôt 30 millions d’aides de l’État.

Chez Casto, il y a tout l’argent qu’il faut… pour empêcher les licenciements !

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article