Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 27

Catalogne : les procès continuent

27 juillet 2021 Brève Monde

Lorsque, le mois dernier, le chef du gouvernement socialiste espagnol, Pedro Sánchez, avait gracié et fait libérer les neuf dirigeants indépendantistes catalans condamnés à la prison suite à leur tentative d’organiser, en 2017, un référendum sur l’autodétermination, on aurait pu croire que les choses allaient s’apaiser. On n’en prend pas le chemin. Car si le gouvernement a fait un geste, il est loin d’être suivi par l’appareil judiciaire qui, lui, continue de poursuivre sans relâche les nationalistes catalans. Le mois dernier, deux membres des Mossos d’Esquadra, la police autonome catalane, étaient poursuivis pour avoir aidé l’ex-président de la Généralité, Carles Puigdemont, à s’enfuir d’Espagne. Et aujourd’hui la Cour suprême de justice de Catalogne convoque l’ancien président du Parlement catalan, Roger Torrent, et trois membres de son bureau – Josep Costa, Eusebi Campdepadros et Adriana Delgado – pour avoir désobéi au Tribunal constitutionnel en présentant au vote des motions en faveur du droit l’autodétermination. Le slogan « España, una, grande y libre » de l’époque franquiste semble donc toujours inspirer une bonne partie de l’appareil d’État espagnol. Mais aujourd’hui, plus que jamais, l’autodétermination est un droit pour tous les peuples, y compris pour celui de Catalogne.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article