Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2020 > mars > 22

Budget de la recherche : un sous-investissement criminel

22 mars 2020 Brève Politique

« La crise du covid-19 nous rappelle le caractère vital de la recherche scientifique et la nécessité d’investir massivement pour le long terme… J’ai décidé d’augmenter de cinq milliards d’euros notre effort de recherche, effort inédit depuis la période de l’après-guerre. » Ces propos de Macron, à qui il faut une pandémie pour s’apercevoir de l’utilité de la science, pourraient sembler rassurants. Mais il ne dit pas que cette augmentation budgétaire est en fait plus de deux fois inférieure à l’enveloppe promise par la ministre de la Recherche en janvier dernier !

Cet « effort inédit », en fait une goutte d’eau dans le budget de l’Enseignement supérieur, ne fera pas disparaître l’austérité de ces dernières années. Les programmes de recherche sur les coronavirus ont ainsi dramatiquement manqué de financement, au point que le vaccin contre le Sras a été purement et simplement abandonné, alors qu’il aurait pu servir contre le covid-19 ou du moins faire progresser les connaissances médicales sur cette famille de virus.

Mais au lieu d’investir dans la recherche fondamentale, les gouvernements successifs ont préféré offrir des milliards aux entreprises via le crédit impôt recherche. Un cadeau pour eux… empoisonné pour nous.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article