Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > septembre > 14

Bordeaux : une statue d’esclave dégradée

14 septembre 2021 Brève Société

La statue en bronze de Modeste Testas, une esclave achetée par deux frères bordelais au XVIIIe siècle puis affranchie, a été recouverte de chaux ou de peinture blanche jusqu’au buste. Elle a été érigée en 2019 en mémoire du passé négrier de la ville. Selon Stéphane Gomot, conseiller municipal en charge du patrimoine et de la mémoire, il s’agit d’un acte « vraisemblablement raciste ». Si cela est avéré, a-t-il poursuivi, « c’est une atteinte ultra violente à tout ce que représente cette statue, une atteinte aux femmes, une atteinte raciste, une atteinte à la mémoire des personnes déportées dans le cadre de la traite négrière, une atteinte à l’art ». De son côté Karfa Diallo, un des dirigeants de l’association Mémoires et Partages, qui se bat pour que l’on n’oublie pas la traite des Noirs, a estimé que c’était là « une énième provocation contre la mémoire de crime contre l’humanité qu’est l’esclavage  ».

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article