Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2018 > avril > 9

Bolloré voudrait exploiter à l’abri des regards

9 avril 2018 Brève Politique

La Socapalm est une entreprise camerounaise qui fait travailler des enfants sur ses plantations d’hévéas et de palmiers à huile. C’est ce que dénonçait un reportage diffusé sur France 2 en 2016. Mais Vincent Bolloré, qui détient 38 % des actions de Socapalm, s’estime « dénigré » et réclame à la chaîne 50 millions d’euros de dommages et intérêts. Chercher à faire taire des journalistes quand ils ne sont pas complaisants en les écrasant d’une amende faramineuse : voilà qui ne sauvera pas la réputation de cet affairiste.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article