Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > août > 3

Birmanie : une conception toute militaire de la démocratie

3 août 2021 Brève Monde

Le chef de la junte militaire birmane, le général Min Aung Hlaing, avait promis en s’emparant du pouvoir il y a six mois, qu’il y aurait rapidement un retour à la normale. C’est chose faite… du moins de son point de vue. Il a transformé la junte militaire, appelée officiellement Conseil d’administration de l’État, en « gouvernement provisoire » et lui-même s’est autoproclamé « Premier ministre ». Quant aux élections elles attendront au mieux… 2023. D’ici là il peut toujours baptiser « députés » les hauts gradés de son armée et « séances parlementaires » les réunions d’état-major. Un retour à la démocratie… en uniformes et au pas cadencé.

On n’est jamais mieux servi que par soi-même.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article