Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > septembre > 11

Bavures policières : c’est la faute aux victimes

11 septembre 2022 Brève Politique

Depuis le début de l’année neuf personnes ont été tuées par des tirs de policiers après des refus d’obtempérer, selon un décompte établi par FranceInfo. Un bilan qui comprend les deux derniers tirs mortels qui ont eu lieu mercredi dernier à Rennes lors d’une opération anti-drogue et à Nice dans l’après-midi du même jour où un automobiliste à l’arrêt a été tué. Interrogé à ce sujet, Frédéric Veaux, le directeur général de la police nationale, a déclaré toute honte bue : « Ce n’est jamais la police qui est à l’origine de ce qu’il se passe. » Bref, c’est toujours la faute des victimes qui n’avaient qu’à se trouver ailleurs. Il nous prend vraiment pour des veaux.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article