Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mai > 25

Avec Amélie de Montchalin, la transition écologique… à reculons

25 mai 2022 Brève Politique

Amélie de Montchalin, ancienne ministre de la Transformation et de la Fonction publiques et désormais ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, a déclaré sur France Inter qu’elle assumait pleinement d’avoir, en 2018, voté contre un amendement qui visait à interdire le glyphosate, un herbicide utilisé en agriculture et classé comme « cancérogène probable » par le Centre international de recherche sur le cancer. Et d’expliquer qu’elle a agi ainsi pour ne pas abandonner les agriculteurs qui n’auraient pas de solution de rechange et que, d’ailleurs, d’autres pays européens aussi étaient contre. Avec des convictions écolos si ancrées, la nouvelle ministre ne risque pas de faire trop de misères aux trusts de l’agrobusiness.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article