Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > décembre > 21

Antilles : des « premières lignes » toujours pas payées

21 décembre 2021 Brève Politique

Le 8 août dernier, le ministre de la Santé, Olivier Véran, lançait un appel à « la solidarité nationale » pour venir en aide aux hôpitaux de Guadeloupe et de Martinique qui connaissaient une situation épidémique inquiétante face à la pandémie de Covid-19. 240 médecins et soignants (anesthésistes, réanimateurs, urgentistes, infectiologues, infirmiers, laborantins, aides-soignants, etc.) se portèrent volontaires et partirent aussitôt, rejoints par 70 pompiers. Or presque six mois plus tard, des dizaines d’entre eux attendent toujours d’être payés pour leurs vacations. En effet si l’arrêté ministériel les affectant aux Antilles mentionnait bien les médecins et les infirmiers, il avait « oublié » les autres catégories professionnelles. Véran a promis que, dès le mois prochain, les choses seraient rectifiées et que tout rentrerait dans l’ordre. En attendant nombre de ces volontaires ont du mal à joindre les deux bouts. Ce qui n’est pas le cas de Véran et de ses autres copains ministres.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article