Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > novembre > 4

Afghanistan : vendre ses enfants pour survivre

4 novembre 2021 Brève Monde

Depuis le retour au pouvoir des talibans, le pays est en proie à une grave crise humanitaire. Un reportage de la chaine américaine CNN montre des familles qui en viennent à vendre de jeunes enfants, voire des bébés, pour survivre. Dans un camp de déplacés, situé dans la province de Badghis dans le nord-ouest du pays, la famille Malik survit avec des aides humanitaires depuis quatre ans. Elle ne recevait que l’équivalent de 2,60 euros par jour, mais depuis que les talibans ont pris le pouvoir, cette aide ne leur parvient plus, la plupart des organisations humanitaires ayant cessé leurs activités. Le père, qui a huit bouches à nourrir, s’est donc résolu à se séparer de sa petite fille de 10 ans, vendue pour 200 000 afghanis (1 900 euros), à un homme de 55 ans. «  Mon père doit me vendre, car nous n’avons pas de pain, ni de riz, ni de farine », a confié la petite fille. Si cette odieuse pratique ancestrale et patriarcale existait bien avant les talibans, elle n’a fait que prospérer depuis deux mois sur fond de misère noire et de famine. Couper l’aide humanitaire pour faire pression sur les talibans, c’est d’abord et avant tout prendre l’ensemble de la population afghane en otage, et surtout sa partie la plus pauvre. Mais de cela les puissances impérialistes occidentales s’en moquent.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article