Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > janvier > 30

Affaire Fillon : Monsieur Propre éclaboussé

30 janvier 2017 Brève Politique

Probité, loyauté, transparence : c’était la marque de fabrique du candidat François Fillon. Ce n’était qu’un masque : d’après le Canard enchaîné, Penelope Fillon a touché 500 000 euros comme assistante parlementaire sans qu’aucune preuve de son activité n’ait pu être fournie. Les partisans de Fillon n’ont cessé de dénoncer « l’assistanat » des plus pauvres (chômeurs, bénéficiaires du RSA, etc.) qui survivent avec des aides de l’État. François Fillon promettait de démanteler la Sécurité sociale, rendant la vie des démunis encore plus difficile. La femme de Fillon, elle, n’est pas dans le besoin, vivant dans son château de Solesmes. Mais elle se faisait grassement payer par l’État pour ce qui s’apparente à des emplois fictifs. Grâce au bras long de son vertueux mari.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article