Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2020 > mai > 14

À Renault Sandouville, l’union sacrée… contre les salariés

14 mai 2020 Brève Entreprises

Depuis que la justice a mis à l’arrêt pour une semaine l’usine de Renault Sandouville, suite à une procédure de référé de la CGT portant sur les conditions de sécurité sanitaire, c’est comme si la direction de Renault avait ouvert le bureau des pleurs dans les médias ! Du ministre de l’économie Bruno Le Maire qui « regrette la décision de la CGT », à Laurent Berger, le patron de la CFDT, tous les politiciens et syndicalistes d’accompagnement font chorus pour critiquer une décision qui met Renault face à ses responsabilités !

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article