Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > février > 9

Zuckerberg fait mine de se fâcher

9 février 2022 Brève Économie

Mark Zuckerberg, le patron de Meta, la maison mère de Facebook qui vient de perdre en bourse 200 milliards de dollars (174,5 milliards d’euros), a annoncé dans son rapport annuel à l’Autorité des marchés financiers américains, qu’il ne pourrait « probablement » plus proposer ses produits et services en Europe occidentale, notamment Facebook et Instagram. En cause : les règles trop protectrices à son goût des données personnelles des internautes entrées en vigueur sur le Vieux Continent et qui, selon lui, nuisent au business. Comme il est peu probable que Meta abandonne le fructueux marché européen, la menace de Zuckerberg apparait surtout comme un chantage à l’égard de l’Union européenne pour qu’elle assouplisse sa position. Du poker menteur en quelque sorte.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article