Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > janvier > 18

Zemmour condamné pour provocation à la haine raciale

18 janvier 2022 Brève Politique

Éric Zemmour vient d’être condamné par le tribunal correctionnel de Paris à 10 000 euros d’amende pour « complicité de provocation à la haine raciale ». En cause, les propos tenus à l’automne 2020 sur les migrants mineurs isolés. Il affirmait alors : « Ils n’ont rien à faire ici, ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c’est tout ce qu’ils sont. » Il a décidé de faire appel. Rappelons que c’est la troisième fois qu’il est condamné pour racisme. Ce qui ne l’empêche nullement de continuer ses attaques à l’égard des femmes, des migrants et des musulmans. Et ce ne sont pas les amendes – au demeurant légères – qu’il se voit infliger qui l’arrêteront. Seules des mobilisations populaires permettront de lutter contre cette propagande haineuse et nauséabonde dont Zemmour n’a pas l’exclusivité.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article