Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 17

Zemmour censuré ? Une blague

17 juillet 2021 Brève Politique

On se souvient du foin qu’avait fait Éric Zemmour lorsque son éditeur, Albin Michel, avait décidé de se séparer de lui. Le journaliste d’extrême droite avait hurlé « à la censure », « à la suppression de la liberté d’expression » voire au triomphe de « la pensée unique », rejoint par un autre immortel écrivain, Philippe de Villiers.

Or on vient d’apprendre qu’il s’agissait en fait d’une séparation à l’amiable, l’éditeur perdant patience dans l’attente d’un livre que Zemmour devait lui livrer… en 2019. Et qu’il attend toujours. Comme condition de son départ Zemmour a demandé, et obtenu, de conserver une avance de 30 000 euros qui lui avait déjà été versée.

Après coup il s’est dit qu’il fallait profiter de l’occasion pour se faire un peu de pub en faisant donner ses avocats et en se présentant en victime expiatoire de la libre parole. Ça tombe bien, La Libre Parole était justement le nom du journal édité au début du 20e siècle par l’ultra-raciste Édouard Drumond.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article