Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mars > 16

Yémen : les enfants en première ligne

16 mars 2022 Brève Monde

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) indique dans un communiqué qu’« au cours des deux premiers mois de l’année, 47 enfants ont été tués ou mutilés à travers le Yémen » du fait d’une aggravation des violences. Et depuis le début du conflit, en 2014, « plus de 10 200 enfants ont été tués ou blessés ». L’Unicef ajoute que plus de 2 500 écoles sont inutilisables après avoir été détruites, occupées pour des besoins militaires ou utilisées comme refuges pour les déplacés. Cette guerre oppose les rebelles Houthis, soutenus par l’Iran, aux forces gouvernementales, appuyées par une coalition militaire dirigée par l’Arabie saoudite et à laquelle participent notamment les Émirats arabes unis avec le soutien des États-Unis et de la France. Aujourd’hui, quelque 80 % des près de 30 millions d’habitants dépendent de l’aide humanitaire et l’ONU cherche 4,3 milliards de dollars (3,8 milliards d’euros) pour aider cette année 17 millions de personnes. C’est un conflit tout aussi sanglant et dramatique que celui qui se déroule actuellement en Ukraine. Mais au Yémen, les Occidentaux, qui sont partie prenante de cette guerre, « oublient » systématiquement de dénoncer les bombardements, destructions et massacres perpétrés par leurs alliés.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article