Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mai > 16

Vert de rage et rouge de colère !

16 mai 2022 Brève Entreprises

L’émission Vert de rage de France 5 a effectué plusieurs prélèvements de sol, d’air, d’eau et de lait maternel autour de l’usine d’Arkema à Pierre-Bénite. Les résultats sont révoltants : tous les prélèvements sont gravement contaminés par les perfluorés (PFAS), des polluants toxiques, qui ne se dégradent pas dans l’environnement. Dans l’air, les taux de polluants mesurés sont jusqu’à huit fois supérieurs aux valeurs de référence de l’UE. Au nom du secret industriel, les journalistes n’ont pas pu enquêter sur le site : aucune mesure n’a été réalisée sur les postes de travail.

Si nous venons au boulot, ce n’est pas pour perdre notre vie à la gagner !

Alors que leur danger est reconnu dans d’autres pays, le droit français encadre très peu les PFAS : il n’y a pas de contrôle sur les rejets dans l’eau par exemple. La direction du site, la préfecture et l’État font mine d’agir, mais se contentent surtout de se renvoyer la balle. C’est seulement suite au reportage que le ministère de la Transition écologique a dépêché une enquête… en pleine période électorale. Qu’en sera-t-il dans six mois ? Nous n’avons rien à en attendre.

Dans ce cas comme dans tant d’autres, seuls la levée du secret des affaires et le contrôle des travailleurs et de la population garantiront la transparence.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article